S’il y a un endroit à visiter en Martinique, c’est bien Saint-Pierre. Pour le meilleur et pour le pire. Le meilleur ? Sa fabuleuse histoire, qui semble avoir pris fin le jour de l’éruption de la montagne Pelée, le 8 mai 1902. Le pire ? Les travaux d’urbanisation et d’embellissement en cours, qui dureront jusqu’en 2020. Mais un « pire » nécessaire pour la sauvegarde du patrimoine de cette ville « d’art et d’histoire » en attente de joindre les rangs de l’UNESCO.